Galerie photo

Historique

En 1131 , notre village s’appelait « Butia », en 1172 « Butye »,en 1248 « Buthye ».

Le nom de Buthiers serait dérivé d’une dénomination italienne.Butye avec laquelle on a d’abord fait « Butier » puis « Buthiers »

Circuits randonnées

De la Chapelle Sainte Anne aux falaises de la Dame Blanche, de la Vallée de l’Ognon à une Petite Cité Comtoise de caractère, nous vous proposons avec le nouveau Topoguide une sélection d’itinéraires pédestres et VTT au cœur du Pays des 7 Rivières.

420 kilomètres balisés à découvrir et des heures de promenade ou de randonnée à vivre en famille et entre amis. Francs-comtois et touristes vous êtes donc invités à puiser des idées de sorties au cœur de ces multiples itinéraires de diverses difficultés et distances à travers des kilomètres de, forêts, bois, parcs ou en bordure de l’Ognon. Et ce, grâce au Topoguide du Pays des 7 Rivières, conçu et réalisé par l’Association du Pays des 7 Rivières et l’Office de Tourisme du Pays des 7 Rivières.

Il constitue un outil indispensable pour toutes celles et ceux qui sont avides de partir à la conquête de leurs départements via 23 circuits pédestres et 6 circuits VTT qui n’attendent plus que vous : du nord au sud ou de l’ouest à l’est, le Pays des 7 Rivières ouvre ses portes aux marcheurs et vététistes.

En vente à la mairie prix : 5 €

Le Topoguide constitue un compagnon indispensable des amateurs de marche à pied et de VTT. Il se décline en 5 parties et consacre deux pages entières à chacune des randonnées.

9 circuits pédestres < 10 km
8 circuits pédestres compris entre 10 et 15 km
6 circuits pédestres > 15 km
1 partie consacrée au Chemin Vert
6 circuits VTT

Pour chaque circuit, on retrouve :

- Le texte de présentation générale de la randonnée

- Le tracé précis du parcours sur une carte IGN® au 1/25 000

- Le découpage de l’itinéraire en plusieurs points de repère

- Des informations sur le patrimoine, la faune, la flore, les loisirs, les légendes…

- Une ou deux photos illustrant le sentier

http://www.tourisme7rivieres.fr

A la découverte de « la Buthiers »

Historique

Petite rivière française de Haute-Saône, affluent de l’Ognon. La longueur de son cours est de 13.1 km. Celle-ci prend sa source à Rioz et se jette dans l’Ognon au niveau de Buthiers.

Classée en première catégorie piscicole (c’est-à-dire que le peuplement dominant est constitué de salmonidés (truite).

Une étude de la carte CASSIN datée entre 1780 et 1815 montre que le tracé actuel diffère de l’historique. En effet, a été créé un plan d’eau à Buthiers au XIXème siècle appelé « l’étang des MANOTTES » afin d’alimenter le moulin d’une ancienne saboterie sur Avouay dans les années 1940.
Remis en eau en 1975, actuellement toujours en eau. En 1929, des photos aériennes montrent que les affluents étaient déjà des ruisseaux à fort ombrage et que les prairies recouvraient la majorité du bassin.
Nombre de moulins sur la commune : deux
Un au bas de l’étang des Manottes et l’autre à Avouay le Dessous

Différentes études de la Buthiers

En 1993, les résultats du Conseil Supérieur de la pêche, appelé actuellement ONEMA, indique que le chabot et la truite sont en régression tandis que le vairon est en voie de disparition.

En 2011, des analyses à Avouay le Dessous indiquent un bon état avec un peuplement diversifié. Cependant, on note que l’espèce invasive d’écrevisse (Signal) colonise le ruisseau.

En 2012, l’état écologique est déterminé bon avec un niveau de confiance moyen. L’état chimique indique un bon état avec un niveau de confiance moyen.

On observe néanmoins en 2011 – 2012 une augmentation des matières en suspension et du taux de nitrates. Ceci peut s’expliquer par la construction de la LGV : en 2013, ces taux reviennent à un équilibre.

Pourquoi entreprendre des travaux ?

D’une part, il y a une discontinuité écologique, cela veut dire que l’eau ne circule plus librement par endroits, le transport des sédiments est parfois rompu. Les travaux consisteront à restaurer la morphologie, retalutage des berges si nécessaire, enlèvement des embâcles, débroussaillage, nettoyage des déchets, création d’abreuvoirs et reprendre une continuité écologique du ruisseau.

Estimation du coût de la Buthiers avec ses affluents : environ 272 500 €.

Démarrage des travaux : après avoir effectué toutes les procédures administratives et la mise en œuvre de la loi sur l’Eau (avril 2018).